7 signes d’intolérance au gluten

7 signes d’intolérance au gluten

L’alimentation occidentale est en grande partie constituée de céréales dont les plus prisées sont le blé, l’orge, le seigle, l’avoine et leurs dérivés. Or, ces produits comportent une protéine appelée gluten qui peut être bien digéré ou non par l’organisme. Et quand le système digestif ne la digère pas correctement, on parle d’intolérance au gluten ou plus exactement de maladie cœliaque. 

Cependant, ses symptômes ne permettent pas de poser un diagnostic correct tant ils diffèrent d’une personne à une autre. Heureusement, certaines indications courantes peuvent alerter sur cette maladie. Lesquelles ? On vous propose justement, dans cet article, les 7 signes d’intolérance au gluten qui ne trompent pas. Mais avant, penchons-nous sur ce qu’est concrètement le gluten.

Le gluten : présentation

Le gluten est une famille de protéines qui se retrouve essentiellement dans certaines céréales, telles que le blé, l’orge, le seigle, l’avoine et leurs dérivés. Il est constitué de deux protéines principales, dont la gliadine et la glutenine. 

Le corps des personnes intolérantes au gluten a du mal à digérer ces protéines. Chez certains patients, l’intolérance au gluten cause l’augmentation de la production d’anticorps dans l’organisme. Cela se traduit par une réaction inflammatoire dans les cellules des villosités intestinales qui peut entraîner leur destruction.

Les 7 signes d’intolérance au gluten

Les symptômes montrant que vous êtes une personne intolérante au gluten se manifestent de plusieurs manières. En voici quelques-unes.

Les maladies auto-immunes

Par définition, une maladie auto-immune est un trouble inflammatoire caractérisé par l’attaque des cellules saines par le système immunitaire. En réalité, la maladie cœliaque est une maladie auto-immune. Son action stimule le système immunitaire qui à son tour attaque les tissus dans l’organisme, ce qui entraîne d’autres maladies auto-immunes comme le diabète de type 2 et l’alopécie areata. Cette dernière se manifeste par une perte de cheveux non cicatricielle (chute de cheveux irréversible). 

Les douleurs abdominales

Les personnes qui souffrent de l’intolérance au gluten sentent généralement des douleurs abdominales lorsqu’ils en consomment. En effet, la maladie cœliaque affecte le système digestif, ce qui peut créer la diarrhée chronique, voire des ballonnements. S’il vous arrive de remarquer ces signes après avoir mangé des aliments riches en gluten, alors essayez un régime sans gluten. Si les résultats ne s’améliorent pas, n’hésitez pas à faire consulter par un médecin.

La fatigue chronique et l’amaigrissement 

En plus des troubles intestinaux, la fatigue chronique et l’amaigrissement sont aussi des signes d’intolérance au gluten. En effet, une personne souffrant de la maladie cœliaque peut voir son niveau d’énergie en baisse après la consommation d’aliments riches en gluten. L’anémie, la dépression, les douleurs articulaires, les éruptions cutanées, les crampes sont aussi des signes à ne pas négliger. 

Il faut rappeler que l’intensité de ces symptômes peut varier d’un individu à un autre. Par exemple, il y a des cas où le patient souffrant d’intolérance de gluten ne présente aucun symptôme. Dans ce cas, on parle de maladie cœliaque silencieuse.

Les vertiges et les maux de tête persistants

Une personne intolérante au gluten peut aussi ressentir des maux de tête persistants et des vertiges. Ces symptômes peuvent être attribués à des carences nutritionnelles résultant de la malabsorption intestinale, une caractéristique courante chez les personnes atteintes de cette maladie. 

Les carences en vitamines comme la vitamine B12, le folate, ou des problèmes d’absorption du fer peuvent affecter le système nerveux et entraîner des vertiges et d’autres symptômes neurologiques.

Si vous souffrez de vertiges et maux de tête persistants et que vous soupçonnez une intolérance au gluten, consultez un professionnel de la santé pour un diagnostic précis. Un médecin peut vous recommander des tests spécifiques pour évaluer la maladie cœliaque ou d’autres conditions qui pourraient être à l’origine de ces symptômes.

La confusion mentale 

Le tube digestif n’est pas le seul organe qui peut être affecté par le gluten. Avoir le cerveau embrouillé peut être aussi subtil à l’intolérance au gluten. C’est aussi l’un des symptômes fréquemment identifiés chez les personnes souffrant d’intolérance au gluten. 

Chez ces individus, la consommation de gluten entraîne des symptômes neurologiques tels que des problèmes de mémoire et de concentration. Les mécanismes exacts derrière cette réaction ne sont pas encore pleinement compris et font l’objet de recherches supplémentaires.

Des problèmes de peau

L’intolérance au gluten induit aussi des problèmes de peau. Parmi ces maladies de peau, vous avez la kératose pilaire. Elle est due à l’inhibition de l’absorption des acides gras et de la vitamine A dans l’intestin grêle et se caractérise par une production excessive de kératine au niveau des follicules pileux. Les symptômes de cette maladie se manifestent à travers de petits boutons pointus qui apparaissent sur différentes parties du corps. 

En dehors de la kératose pilaire, le Psoriasis et l’urticaire chronique sont aussi des maladies de la peau associées à l’intolérance au gluten. Le psoriasis est une maladie inflammatoire de la peau qui se caractérise par un rougissement de la peau et une desquamation. En ce qui concerne l’urticaire chronique, elle est une affection de la peau caractérisée par des lésions roses ou rouges au centre pâle qui est récurrent.

Un retard de croissance chez l’enfant 

L’intolérance à la protéine de gluten peut également montrer des signes chez les enfants. D’après les études, les enfants intolérants au gluten présentent des troubles gastriques et un retard de croissance. L’enfant souffrant peut avoir un retard de puberté, un manque d’appétit et des changements d’humeur

La cassure de la courbe, les crampes, la perte de poids, les démangeaisons de la peau et les douleurs musculaires sont également des symptômes révélateurs de l’intolérance au gluten chez un enfant.

Autres signes de l’intolérance au gluten

Le nombre de signes qui pourraient vous permettre de diagnostiquer votre intolérance au gluten est inestimable. Il en existe tellement qu’on peut encore citer les problèmes bucco-dentaires. En effet, les études publiées dans la BMC Médecine et l’American Journal Clinical Nutrition ont permis d’établir un lien entre l’intolérance au gluten et la stomatite aphteuse. C’est-à-dire que la personne sensible au gluten souffre d’ulcère de la bouche et des aphtes. 

Dans certains cas, les personnes intolérantes au gluten peuvent avoir une tendance accrue à souffrir d’érosion de l’émail dentaire. Cela pourrait être lié à une mauvaise absorption de certains nutriments essentiels, tels que le calcium et la vitamine D.

Les douleurs articulaires et la perte de poids involontaire sont également des symptômes communs à la sensibilité au gluten.

Astuces pour faire le diagnostic de l’intolérance au gluten 

Le processus de diagnostic de l’intolérance au gluten est simple. Voici comment il faut procéder.

La prise de sang pour détecter la sensibilité au gluten

Un médecin ou un professionnel de la santé peut réaliser le diagnostic de sensibilité au gluten. La première étape du processus consiste à faire une prise de sang sur le patient. Ce test permet d’identifier la présence d’anticorps transglutaminase tissulaire dans le sang du patient. Si les résultats du test sont positifs, le médecin traitant peut préconiser une biopsie de l’intestin grêle pour valider le diagnostic.

L’inclusion du gluten dans l’alimentation 

Parfois, le médecin peut recommander une épreuve de provocation qui demande de réintroduire la protéine de gluten dans l’alimentation des patients. Cela permettra de voir si le patient présente des symptômes de sensibilité au gluten. Ce test est intégralement effectué sous la supervision du médecin et n’est d’ailleurs conseillé que lorsque le test de sang n’est pas probant. 

Passer par des tests médicaux est le moyen le plus fiable pour détecter la sensibilité d’un patient au gluten.

L’importance du régime alimentaire sans gluten

Le régime alimentaire sans gluten est le meilleur allié pour maintenir en bonne santé une personne intolérante au gluten. Il consiste à éviter de consommer tous les aliments qui contiennent du gluten. Pour pouvoir choisir les aliments qui ne contiennent pas de gluten, il est conseillé de toujours lire les étiquettes des produits que vous voulez consommer. Il y a une pléthore d’aliments naturels sans gluten. 

Vous avez les fruits et légumes, les laitages, les poissons et les viandes. Pour suivre un régime alimentaire sans gluten, consommer rien que des céréales sans gluten. Le riz, le maïs, le quinoa et la pomme de terre sont des céréales sans gluten. Sachez qu’en suivant un régime sans gluten, vous pourrez avoir des carences en nutriments. Pour cela, l’avis d’une diététicienne compte pour commencer ce type de régime.

Les aliments à éviter par les personnes intolérantes au gluten

Si vous êtes sensible au gluten, voici les aliments que vous ne devriez pas consommer.

  • Le blé (pâtes, pain) ;
  • L’orge ;
  • Le kamut ;
  • L’épeautre ;
  • Le seigle
  • Le farro.

Notez que les aliments contenant du gluten sont des produits dérivés de ces céréales (les biscuits, les gâteaux, les pâtes, etc.).Adopter un régime sans gluten peut être difficile pour certains patients au début. C’est la raison pour laquelle vous devez consulter un professionnel de la santé afin que ce dernier puisse élaborer un régime adapté à vos besoins. Il existe aussi des médicaments qui peuvent vous aider à soulager des intolérances au gluten, mais ces médicaments ne constituent pas une solution à long terme. Le régime sans gluten est la meilleure option.

Je suis Cristal Essenam AKOYESSOU, éditeur de site et expert SEO. Passionné par l'univers de la santé, je prends plaisir à partager sur ce blog des informations pour vous aider à jouir d'une parfaite santé. Pour de plus amples informations : contactez-moi à cette adresse : contact@robustesante.com